C’est la rentrée ….

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationalePrivé : 2 179 élèves à la rentrée scolaire

 

  • Le directeur de l'école Saint-Jean-Baptiste Jean-Louis Lamy entouré de Sophie Boutin, Cécile Point et Morgane Gauché.
    Le directeur de l’école Saint-Jean-Baptiste Jean-Louis Lamy entouré de Sophie Boutin, Cécile Point et Morgane Gauché. | 
  • De la maternelle aux formations supérieures, l’enseignement catholique de Montaigu réunit l’école Saint-Jean-Baptiste, le collège Villebois-Mareuil et le lycée Jeanne-d’Arc.

    Une coopération étroite

    Trois établissements et les mêmes ambitions pédagogiques.L’Association de gestion des établissements catholiques de Montaigu (Agecam) est l’organisme commun de gestion des trois établissements privés. Sur le plan pédagogique, ils développent les mêmes valeurs d’accueil et de qualité de l’enseignement. La poursuite de la mise en place du cycle 3 (CM1, CM2 et Sixième) engendrera aussi une collaboration et une réflexion autour de l’apprentissage de l’anglais entre l’école et le collège. Une journée commune rassemblera les trois établissements autour du sport et de la santé, au mois d’avril.

    École Saint-Jean-Baptiste : « Des effectifs stables »

    231 élèves seront scolarisés cette année : 93 en maternelle (tois classes) et 127 en école élémentaire soit six classes et onze élèves en Unité localisée pour l’inclusion scolaire (Ulis). L’équipe pédagogique se compose de douze enseignants et de dix personnes d’encadrement et de service. À noter l’arrivée de deux enseignantes : Cécile Point (GS et CP) et Morgane Gauché pour la décharge de direction (CM1 et CM2) et un nouvel Agent spécialisé des écoles maternelles (Asem) : Sophie Boutin.

    Pédagogie

    « L’accent sera mis sur la lecture pour harmoniser cette activité sur l’ensemble des cycles », précise Jean-Louis Lamy, le directeur. Et déjà des temps forts : un projet sur les arts du cirque avec deux classes transplantées en octobre, à Angers, pendant trois jours, un projet de théâtre pour le cycle 3 avec l’association Le Livre qui rêve et un projet musique avec le conservatoire de musique Terres de Montaigu.

    Les travaux

    Pendant les vacances, des traçages sur la cour de récréation ont permis de matérialiser un circuit de vélo, un damier géant, une marelle et un labyrinthe.

Jeanne-d’Arc : hausse du nombre de lycéens

 

Lycée Jeanne-d'Arc : Francois Vendé, Hervé de Rendinger, Dominique Stalter et Stéphane Lucas.

es effectifs

Du CAP au Bachelor, le lycée Jeanne-d’Arc offre un large panel de formations. 414 élèves en lycée général, 162 en lycée professionnel, 87 en formations supérieures sont inscrits cette année. « En seconde, nous passons de 138 à 154 lycéens», précise le directeur Stéphane Lucas. 70 enseignants et 20 formateurs les accompagneront.

Des nouveautés

Un CAP opérateur logistique est proposé ainsi qu’un BTS par apprentissage Transport et prestation logistique. Et une option foot en seconde. L’équipe de direction a été modifiée. Dominique Stalter devient directrice adjointe pour le lycée général, technologique et professionnel. Des responsables pédagogiques ont été nommés à chaque niveau. Des arrivées : François Vendé sera délégué aux formations professionnelles et technologiques, Hervé De Rendinger arrive comme responsable de la vie scolaire.

Des actions

Grandir et réussir ensemble sera le thème de l’année. « Il se déclinera par des ambitions pédagogiques et éducatives : développer nos richesses humaines », résume Stéphane Lucas. Un schéma immobilier va être pensé. Mais aussi une expérimentation d’études encadrées, d’horaires variables des cours.

 

Villebois-Mareuil : ouverture d’une classe

 

Joël Caillaud directeur du collège Villebois-Mareuil et Marie Baumard, nouvelle responsable du cycle Segpa.

Les effectifs

1 285 collégiens seront scolarisés avec l’ouverture d’une classe de sixième. Ils sont répartis dans 49 divisions, dont une classe en Unité localisée pour l’inclusion scolaire (Ulis) et quatre Sections d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa) avec une nouvelle responsable : Marie Baumard. L’équipe pédagogique est composé de 130 personnes dont 89 professeurs.

Des priorités

« La poursuite de la réforme du collège, la production d’une charte sur l’évaluation, la réécriture du projet d’établissement, une réflexion sur le développement durable », résume Joël Caillaud, directeur. Dans l’objectif du bien vivre ensemble, le collège poursuivra l’accompagnement des collégiens et l’écoute des jeunes en difficultés relationnelles, « Proposition de pastorale, ateliers artistiques, animations des temps de récréations, ouverture à l’international (voyages, échanges)… Autant de spécificités du collège. »

Des projets

La construction d’un nouveau restaurant scolaire devrait commencer en janvier 2018. Une réflexion est ouverte pour déplacer la rentrée plus sécurisée des élèves vers le pôle Maxime Bossis.

 

 

Les commentaires sont fermés.